ELINKA FILMS

BIO

Artiste et cinéaste, sa pratique se concentre depuis dix ans sur la réalisation de documentaires au sein desquels la question du dispositif filmique tient une place centrale. Ses films sont souvent des portraits de personnes dont les histoires sont empreintes de migrations. Ces histoires, aussi éloignées qu’elles puissent paraitre font chaque fois échos à des situations historiques, sociales et politiques particulières. L'histoire et les histoires se mélangent.

En 2010, son premier film, Partis pour Croatan, sur une communauté de raveur, est exposé notamment au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris et au Bethanien à Berlin. Son deuxième film, JJA — premier volet d'une trilogie — dresse le portrait d'un exilé fiscal en Suisse. Il reçoit une mention du Grand Prix au FID Marseille 2012, le Grand Prix au festival Coté Court, et le prix à la qualité du CNC, et est également diffusé au sein de multiples institutions artistiques internationales (Kunsthalle Mannheim, Centre Georges Pompidou, MAST & MAMbo Bologna, Vilnius Contemporary Art Center, Palais de Tokyo, Kunstwerk Carlshütte, etc).
Depuis 2014, elle enseigne périodiquement à l'isdaT à Toulouse et réalise des films avec différentes écoles à Berlin et Lisbonne.
Elle co-organise également diverses programmations alternatives, dont Hokus Fokus à Berlin, et Os Recém Chegados à Lisbonne.
En 2015, elle termine Changement de décor, deuxième volet de la trilogie initiée avec JJA, présenté notamment aux Etats généraux du film documentaire de Lussas, et cofonde la société Elinka Films au sein de laquelle elle produit ses propres films et ceux d'autres artistes et cinéastes (Clémentine Roy, Charlotte Bayer-Broc, Elsa Brès, Deborah Startman, Lila Pinell et Thibault Solinhac).
En 2020, JA — qui vient clore la trilogie — est en compétition au Cinéma du Réel et son dernier film, Voin, portrait d'un homme à travers son retour en Bulgarie, est en compétition au FID Marseille où il reçoit le prix Alice Guy. En 2022, ses films JJA et Voin intègrent les collections du CNAP.

Site personnel : www.gaelleboucand.fr